Propreté et déchetterie

Propreté et déchèterie de la ville d’Asnières-sur-Seine

La gestion responsable des déchets est une priorité pour créer un environnement sain et durable pour tous les citoyens. Cette page vise à vous fournir des informations essentielles concernant la propreté et déchèterie de la ville d’Asnières-sur-Seine, la collecte des déchets, les consignes de tri, la prévention des déchets et bien plus encore :  

Des QR codes sont présents dans le Guide du tri.  

Pour toute demande liée aux déchets ou à l’enlèvement de tags ou affichage sauvage, vous pouvez remplir les formulaires ci-dessous : 

Pour toute autre question spécifique relative à la propreté et déchèterie de la ville d’Asnières-sur-Seine, vous pouvez vous adresser au Service Propreté :  

  • Tel. « Allo propreté » au 01 41 11 16 92  
Le saviez-vous ? 

En 2019, un habitant asniérois a généré en moyenne 33 kg d’emballages et de papier :  

  • 17 kg de verre 

  • 279 kg d’ordures ménagères 

  • 17.43 kg de déchets en objets encombrants hors déchèterie 

Prévention des déchets : trier c’est bien, réduire c’est mieux 

Chacun d’entre nous jette en moyenne 450 kg de déchets par an causant ainsi d’importants impacts sur l’environnement :  

  • gaspillage de ressources naturelles  

  • réchauffement climatique pour extraire 

  • fabriquer, transporter les produits 

  • transporter et traiter les déchets  

Cela génère également d’importants coûts sur les budgets des communes et de l’EPT Boucle Nord de Seine pour collecter et traiter ces déchets selon les normes actuelles protégeant la santé humaine. Alors pour réduire l’impact environnemental de notre  :consommation et maîtriser les coûts de gestion des déchets, voici les consignes : réduire, réutiliser, recycler. 

Réduire les déchets 

Ecorecharges, emballages réutilisables et vrac 

Les emballages et suremballages représentent 60% du volume de nos poubelles. Pour des produits consommés en une semaine, les déchets, souvent plastiques, polluent pendant 4 000 ans l’environnement. Utiliser des écorecharges, des sacs ou emballages réutilisables et en acheter en vrac permet de réduire les déchets d’emballages.  

L’eau du robinet 

L’eau en bouteille vendue au supermarché est presque similaire à l’eau potable mais presque 300 fois plus chère que son prix réel et génère des millions de tonnes de déchets. L’eau potable, elle, est déjà financée par les impôts et présente des qualités minérales et une sécurité sanitaire totale.  

Les restes 

S’il était une nation, le gaspillage alimentaire serait le troisième pays le plus pollueur et émetteur de CO2 au monde (après les États-Unis et la Chine). Pour diminuer ces déchets : acheter en fonction de ses besoins et non des promotions, cuisiner de tout en accommodant les restes (soupes, poêlées, pain perdu…). 

Louer et emprunter 

Certains objets utiles ne servent qu’exceptionnellement (appareil à raclette, perceuse, taille-haie…) ; alors qu’ils se trouvent en location dans les magasins spécialisés, sur Internet, ou sur des sites de location entre particuliers. 

Biodéchets et compostage  

Le compostage est un procédé de dégradation biologique des matières organiques en présence d’air et d’eau. Il aboutit à la production d’un amendement organique pour les jardins et les plantes en pot : le compost. 

Composter, c’est aussi diminuer les déchets. Le compostage permet de réduire de 40 à 50% le contenu de votre poubelle, en recyclant vous-mêmes vos déchets organiques de cuisine et vos déchets verts du jardin. 

Il s’agit donc d’un enjeu environnemental et financier pour la ville. L’équipement de composteurs gratuits au bénéfice des habitants et la sensibilisation des bailleurs sociaux à équiper leurs résidences de composteurs collectifs font ainsi partie des 100 actions pour le développement durable mises en œuvre par celle-ci (rapport consultable ici). Le compostage n’est pas réservé qu’aux détenteurs d’un jardin, le lombricompostage permet réduire et de valoriser les déchets de cuisine dans un petit espace tel qu’un appartement, un balcon ou une cave. 

Afin de vous aider dans votre démarche de compostage, le Syctom Agence Métropolitaine des déchets ménagers, a édité plusieurs brochures. 

Vous pouvez faire une demande de bac de compostage auprès du service propreté depuis la page "Mes démarches en ligne" dans la section "Propreté - développement durable" : cliquez ici pour accéder à la page.

Drive compost : distribution de matériel de compostage
La Mairie et l’EPT Boucle Nord de Seine mettent gratuitement à la disposition des particuliers, des habitats collectifs et des établissements publics des composteurs et lombricomposteurs de différentes tailles.
Le service propreté organise plusieurs distributions de matériel de compostage dans l’année :

  • Samedi 9 mars 2024
  • Samedi 6 avril 2024
  • Samedi 8 juin 2024
  • Samedi 6 juillet 2024
  • Samedi 12 octobre 2024
  • Samedi 23 novembre 2024
  • Samedi 14 décembre 2024

Pour réserver votre matériel il suffit de vous inscrire ici.
Une fois votre demande enregistrée, vous serez informé des modalités de retrait.
Besoin d’une assistance dans le choix de votre produit ? Contactez ALLO PROPRETÉ au 01 41 11 16 92.

Réutiliser les déchets 

Réparer 

La panne d’un appareil peut provenir d’une petite pièce défectueuse, il suffit de la remplacer plutôt que de racheter du neuf. Au lieu de générer des déchets et des dépenses inutiles, la réparation est une solution économique et écologique. Certains magasins proposent des services de réparation, des associations ou ressourceries organisent également de façon ponctuelle ou pérenne des Repair Café ou des Repair Days. 

Donner ou vendre 

Si l’objet n’a plus beaucoup de valeur marchande, qu’il est dans un état correct et peut encore servir, il fera peut-être un heureux amateur. Il peut faire l’objet d’un don à une ressourcerie, un site Internet, une collecte ponctuelle ou un magasin d’économie sociale généraliste ou spécifique. Si l’objet est encore en bon état et peut être utile à d’autres, il peut être vendu lors à une brocante, un magasin d’achat-vente ou de dépôt-vente, ou sur Internet. 

Déchets verts collectés en porte-à-porte 

Vous habitez en résidence pavillonnaire et vous souhaitez une solution complémentaire à un déplacement en déchetterie fixe ou mobile pour une part de vos déchets végétaux pouvant être collectés en porte à porte. 

La ville met en place un service de collecte en porte à porte pour :  
Les déchets végétaux acceptés à la collecte sont les suivants : feuilles, fleurs, petits branchages (de moins d’1m et d’un diamètre inférieur ou égal à 3 cm), tontes de pelouse 

Pour tous les autres déchets, une solution existe. Veuillez-vous référer aux calendriers de déchèteries (pdf - 597 Ko) ou contacter le service Propreté.  

Passé Noël, des collectes de sapins (non floqués, non décorés) sont organisées durant le mois de janvier, en porte à porte ou dans des enclos dédiés. Consultez les actualités du site au début du mois de janvier pour plus de détails. 

Bénéficier du service 
Les sacs de déchets verts biodégradables sont fournis gratuitement dans la limite des stocks disponibles. 

Une liasse de 20 sacs vous sera remise lors de votre retrait sur présentation d’un justificatif de domicile, durant les heures d’ouvertures : 

  • A l’accueil de la Mairie, 1 place de l’hôtel de ville  

  • Aux mairies annexes : 

    • 45 rue Henri Poincaré (Lucie Aubrac) 
    • 23 rue Belfort 
    • 44 avenue des Grésillons (CSC Yannick Noah) 
  • Aux services techniques municipaux : 

    • Site Actiwest 
      27-41 Boulevard Louise Michel 92230 Gennevilliers 

 
Pour obtenir des sacs de déchets verts 

  • Résider en pavillon ou en appartement doté d’un jardin en jouissance exclusif 

  • Récupérer les sacs de déchets verts mis à disposition gratuitement par la ville 

  • Contacter le service Propreté pour inscription sur la tournée de collecte 

  • Remplir les sacs sans excès uniquement avec les déchets autorisés 

  • Présenter vos sacs (10 maximum) la veille au soir au plus tard pour 13h le jour de collecte 

Pour pouvoir bénéficier de ce service de collecte en porte-à-porte vous devez obligatoirement vous inscrire durant les heures d’ouverture du Service Propreté :  

  • au numéro Allo Propreté 01 41 11 16 92  
  • les lundis, mardis et mercredis précédent le jour de collecte 

La collecte se déroule les lundis à partir de 13h. La liste des points de collectes est envoyée à notre prestataire de collecte le jeudi matin. Sur la base de cette liste, le prestataire de collecte adaptera les moyens nécessaires pour collecter l’ensemble des points. 

Pourquoi une collecte sur inscription ? 
Que deviennent vos déchets verts ?  

Déchets textiles 

En France ce sont potentiellement 7kg/an et par habitants qui pourraient être collectés.  

La Mairie d’Asnières s’associe chaque année avec le Relais Val de Seine dans la réduction des déchets et la lutte contre l’exclusion en organisant des collectes solidaires. Tous les points d’apport volontaire proches de chez vous sur le site du Relais : http://lerelais.org/oudonner.php.  

Le cycle du tri avec le Relais Val de Seine 

Le Relais Val de Seine propose une collecte à domicile à la demande selon les modalités suivantes : 

  • Prendre rendez-vous au 01 39 74 85 85 un jour de semaine en journée (8h-15h). Le délai d’intervention est de 15j suivant la demande 

  • Les dons doivent être préparés en sacs fermés, pour un minimum de 5 sacs de 30 litres 

  • Le chauffeur du Relais appelle l’usager 15 minutes avant d’arriver à l’adresse du rendez-vous. Si l’usager habite en étage, il lui est demandé de descendre les sacs au pied d’immeuble 

Vous pouvez également déposer vos déchets textiles dans l'une des bornes de collecte installées à Asnières.
Consultez la carte des emplacements

Lors des collectes solidaires, les textiles recueillis sont ensuite triés à l’atelier du Relais Val de Seine pour être réemployés ou recyclés. Selon leur état, ils seront à nouveau portés, transformés en isolant, coupés en chiffons pour l’industrie ou participeront à la recréation de nouveaux tissus. Chaque euro généré par cette activité économique permet à la coopérative du mouvement Emmaüs de créer des emplois en insertion : 40 tonnes de textiles collectées = un emploi ! 

Il est essentiel pour lutter contre l’exclusion de bien respecter les consignes de tri :  

  • les chaussures doivent être liées par paire 

  • les vêtements propres et secs déposés dans des sacs fermés de 30 litres à l’intérieur de la borne de collecte 

  • Les textiles souillés ou déposés à l’extérieur de la borne ne peuvent être revalorisés.  

  • Les textiles pillés ou abîmés par l’humidité, sont perdus. 

En 2019, 36 tonnes avaient été collectées. En 2020, ce sont 20 tonnes de textiles qui ont été collectées malgré le contexte sanitaire. 

Le Relais Val de Seine et Ecotextile 

Pionnier de l’économie circulaire et de l’insertion, le Relais Val de Seine et ses 7 friperies solidaires Ding Fring en Île-de-France développe son activité de collecte, tri et revalorisation à Chanteloup-les-Vignes depuis 1994.  

C’est une entreprise à but socio-économique (EBS) qui parie sur l’intelligence collective : l’environnement de travail permet à chaque salarié de faire entendre sa voix afin de faire progresser l’entreprise. 

La Mairie d’Asnières sur Seine associe également sur son territoire le collecteur Ecotextile. Depuis 1996, ECOTEXTILE, en partenariat avec les collectivités locales, développe une collecte sélective des textiles usagés, basée sur l’apport volontaire vers des conteneurs spéciaux. Deux bornes ECOTEXTILES sont implantées au 2 rue des Mourinoux. 

Collecte et calendrier des encombrants en porte-à-porte

La commune est partagée en secteurs de ramassage des encombrants. Chaque secteur correspond à un jour de passage planifié, qui a lieu une fois par mois.  

Retrouvez les infos de collecte par rapport à votre quartier dans les documents ci-dessous : 

Collecte : les consignes évoluent 

Depuis le 1er juin 2021, les consignes de tri ont évolué. La ville d’Asnières sur Seine et l’ensemble des villes du territoire Boucle Nord de Seine mettent en place l’extension des consignes de tri. 

Tous les habitants de Boucle Nord de Seine sont concernés :  

  • Asnières-sur-Seine  

  • Bois-Colombes 

  • Clichy 

  • Colombes 

  • Gennevilliers  

  • Villeneuve la Garenne 

Qu’est-ce que l’Extension des Consignes de Tri ?

Chaque année, la France produit près de 38 millions de tonnes de déchets ménagers soit presque 500 kg par personne (Ministère de la Transition écologique).  

Autant de matières premières puisées, épuisées et jetées. Afin de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 a prévu la simplification et l’harmonisation des règles de tri des déchets sur tout le territoire. 

Désormais, les bacs de tri bleus seront remplacés par des bacs jaunes. Ce changement a été rendu possible par les subventions accordées par le SYCTOM dans le cadre de l’appel à projet de l’Eco-organisme CITEO. 

Dans le bac jaune ou le conteneur sélectif : tous les emballages en métal, en papier, en carton et en plastique, briques alimentaires (sauf le bois) 
Quelques exemples : flacons de salle de bains, bidons de lessive, pots de yaourts, barquettes de beurre, de viande, films, blisters et sacs plastiques, pots de crème, de cosmétique ou encore boîtes de poudre chocolatée, opercules et capsules en métal, etc. 

Dans le conteneur à verre : tous les emballages en verre, à savoir les bouteilles, les pots, les bocaux et les flacons en verre. 

Quel est le geste de tri à adopter ? 
  • C’est un emballage ?  

    • Déposez-le dans le bac/conteneur jaune  
    • Inutile de le laver, il suffit de bien le vider, ils seront lavés à l’usine de recyclage 
    • N’imbriquez pas les emballages les uns dans les autres : chaque matière est recyclée séparément dans des usines dédiées : papier, carton, métal, plastique. A l’arrivée de la collecte en centre de tri, les emballages imbriqués sont refusés : ils ne sont pas recyclés 
  • Les emballages en bois, autrement dit les emballages qui ne sont ni en carton, ni en métal, ni en plastique, ni en papier, sont à jeter dans les ordures ménagères.  

    • C’est le cas des boîtes de fromage en bois par exemple.  
    • Il n’y a pas de filières de recyclage développées, en revanche tout le bois déposé en déchèterie est valorisé (valorisation énergétique) 
  • Les emballages en polystyrène vont dans le bac/conteneur jaune 

Les nouvelles consignes sur le territoire prévalent désormais sur les consignes nationales présentes sur les emballages. Si vous avez le moindre doute, il existe un outil pratique : l’application mobile « Guide du tri » ou le site  www.consignesdetri.fr qui informe dans quelle poubelle jeter son déchet en fonction de sa commune.  

Changement progressif des bacs de tri : 

Les bacs de 50 et de 120 litres sont remplacés par des bacs de 180 litres pour accueillir les emballages complémentaires. 
Les bacs ne sont pas plus larges mais plus hauts que les 120 litres. Pour les 50 litres, c’est une nécessité réglementaire. 

Il existe plus d’une vingtaine de plastiques différents. Seuls les « PET » (polyéthylène téréphtalate) et les « PEHD » (Polyéthylène Haute Densité), principalement les bouteilles, étaient recyclables jusque-là. Aujourd’hui, de nouvelles filières de recyclage se sont développées pour d’autres types de plastiques et les centres de tri sont désormais équipés pour les trier. En effet, un tri optique et mécanique est nécessaire pour les films, les pots ou bien encore les barquettes. Pour aller plus loin, consulter la page d’actualité du SYCTOM 

Le tri des déchets collectés en porte-à-porte

Chaque matériau est trop précieux pour n’être utilisé qu’une fois, trier et recycler préserve les ressources naturelles. En simplifiant le geste de tri, davantage de déchets seront recyclés pour permettre la réutilisation de matière première dans la production de nouveaux emballages ou objets. 

  • Avec 1 tonne d’emballages plastiques, on fabrique 7 bancs publics 

  • Avec 670 canettes en aluminium, on fabrique un vélo 

  • Avec 1 tonne d’acier recyclé, on fabrique 1 voiture 

Les jours de collectes par bac de tri : 

  • Bac gris :  

    • lundi et vendredi 
    • mardi et samedi 
  • Bac jaune :  

    • mercredi ou jeudi 
  • Bac vert :  

    • mercredi ou jeudi 

Tri sélectif des ordures 

Aujourd’hui, tous les emballages et les papiers sont à déposer dans le bac de tri : les petits cartons et briques alimentaires, les papiers, les bouteilles et flacons en plastique, les boîtes métalliques en acier et en aluminium, les pots de yaourt, barquettes alimentaires, gourdes de compote, tubes de dentifrice ou de crème, blisters, sachets ou films en plastique, capsules de café et canettes, les petits emballages métalliques tels que les opercules, collerettes de bouteilles, plaquettes de médicaments… 

Les bacs doivent être placés sur la voirie, devant votre porte, couvercle fermé pour 6 heures du matin ; le dépôt est toléré la veille à partir de 19h. Ils doivent être rentrés dès le passage de la benne, sous peine de verbalisation.  

Les ordures ménagères doivent être déposées dans le bac Gris. Depuis le 1er juin, les bacs bleus sont remplacés par les bacs jaunes. Le verre ménager recyclable doit être déposé en vrac dans le bac Vert. Ce bac accepte les bouteilles, bocaux, pots à confitures sans bouchons ni couvercle. Pour en savoir plus : consignes de tri et le recyclage du verre.  

Les consignes de tri évoluent.  
Tous les emballages en métal, en papier, en carton et en plastique, briques alimentaires (sauf le bois) vont dans le bac jaune (anciennement bleu).  

Quelques exemples : flacons de salle de bains, bidons de lessive, pots de yaourts, barquettes de beurre, de viande, films, blisters et sacs plastiques, pots de crème, de cosmétique ou encore boîtes de poudre chocolatée, opercules et capsules en métal, etc. 

Désormais, le geste de tri est plus simple : tous les emballages et papiers sans exception sont à jeter dans le bac de tri. Un emballage est ce qui contient un produit, qui sert à le protéger et à le transporter. Seuls les emballages se trient, pas les objets ni la vaisselle en plastique. Bouteilles, pots et bocaux en verre sont triés à part, dans le bac vert ou les conteneurs spécifiques. 

Tri enterré 

Dans certains quartiers, la Mairie a mis en place ce système de collecte des ordures ménagères, sur le même principe que le tri sélectif classique. Plus esthétique et moins bruyante, chaque borne remplace jusqu’à dix bacs traditionnels ; réduction des nuisances sonores et olfactives ; plus de sécurité. 

Déchets d'appareils électriques et électroniques

Pour déposer vos déchets d’appareils électriques et électroniques, trois possibilités s’offrent à vous : 

  • à la déchèterie fixe 

  • à la déchèterie mobile 

  • aux collectes solidaires 

Trouvez les points de collectes les plus proches de chez vous.  

Collecte gratuite de gros électroménager à votre domicile  

En partenariat avec la Mairie, ecosystem collecte chez vous gratuitement et sur rendez-vous, le gros électroménager fonctionnel, à réparer ou à recycler dont vous souhaitez vous défaire.  

35% des appareils sont réemployés par une structure de l’économie sociale et solidaire, partenaire d’ecosystem ou à défaut sont recyclés dans le strict respect des normes environnementales. 

Prendre rendez-vous : www.jedonnemonelectromenager.fr 

En quelques clics, vous pouvez renseigner vos coordonnées, la nature de l’électroménager à collecter et choisir votre créneau de collecte. Vous recevrez une confirmation par mail et un rappel des consignes à respecter :  

  • Ne sortez pas votre appareil sur le trottoir, la collecte se fait au sein de votre domicile 

  • Votre électroménager doit impérativement être débranché et accessible, les tuyauteries purgées, les congélateurs dégivrés, et les cuisinières / fours / hottes dégraissés en surface 

  • Soyez présent tout au long du créneau de collecte et gardez votre téléphone à proximité 

  • Toute modification ou annulation doit être signalée au plus tard la veille de votre collecte, par téléphone 

  • En cas d’absence injustifiée, votre collecte ne pourra être reprogrammé

Déchets dangereux diffus

Les déchets dangereux diffus, industriels et commerciaux font l’objet d’un tri bien spécifique.  

Les médicaments peuvent être rapportés en pharmacie pour la collecte « Cyclamed ». Les comprimés, pommades, crèmes, gels, sirops, ampoules, aérosols, sprays, inhalateurs de médicaments périmés ou non utilisés sont à apporter dans n’importe quelle pharmacie. Seuls les emballages sont à déposer dans les bacs jaunes. 
Trier efficacement les médicaments 

Les déchets d’origine médicale sont repris par des professionnels. Sinon, merci de contacter le Service communal d’Hygiène et de santé : 

Adresse : 11 avenue Lamartine 
Tel. 01 71 11 40 23 

Les huiles de vidange sont récupérées par les garagistes qui les renvoient sur un circuit de recyclage. Attention la vidange sur la voie publique est strictement interdite et passible d’amende. 

Les ampoules et les piles sont recyclés en magasins dans les bacs de recyclage. Les piles usagées, très polluantes, doivent être déposées soit : 

  • chez certains commerçants Asniérois, 

  • auprès des revendeurs (buralistes, horlogers, etc.) qui doivent être équipés d’une boîte pour les recueillir  

  • dans les grandes surfaces qui ont l’obligation d’installer des bornes de récupération 

Point de collecte des piles le plus proche de chez vous 

Point de collecte des ampoules le plus proche de chez vous 

Déchetteries fixes à Asnières-sur-Seine

La déchetterie fixe de Gennevilliers (93 rue des Caboeufs) est gratuite pour les particuliers Asniérois sur présentation d’une pièce d’identité et d’un badge d’accès obligatoires.

Horaires 

  • Lundi de 13h30 à 18h 

  • Du mardi au vendredi : 9h-12h et 13h30-18h

  • Samedi et dimanche de 9h à 18h

  • La décheterie sera fermée les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre (la veille fermeture anticipée à 16:00)

Les apports sont limités à 2 m3 par semaine, la même règle s’applique aux particuliers, associations et institutions publiques. L’accès à la déchetterie est gratuit pour les particuliers Asniérois sur présentation : 

  • d’une pièce d’identité  

  • et d’un badge d’accès 

Demandez un badge sur : www.bouclenorddeseine.fr/demande-acces-decheterie-gennevilliers/

Professionnels
Depuis le 1er janvier 2024, l’accès à la déchèterie de Gennevilliers est réservé aux particuliers. Les professionnels ne pourront donc plus y accéder. En revanche, d’autres déchèteries de proximité peuvent vous accueillir, si les déchets sont bien triés en amont.
Plus d’informations sur la brochure dédiée aux professionnels

Déchetterie mobile à Asnières-sur-Seine

La déchetterie mobile est un service assuré par le Syctom pour la Ville d’Asnières-sur-Seine. Ce service a une vocation citoyenne et environnementale parce qu’il facilite les opérations de triage. 

Les déchèteries mobiles sont accessibles gratuitement aux habitants résidant dans une des communes des Hauts-de-Seine (92) adhérant au Syctom.  

Les usagers peuvent y déposer les déchets qui ne sont pas récupérés lors de la collecte. Les différents types de déchets sont répartis en vue de leur recyclage ou de leur élimination par des filières spécialisées. La présentation du badge et d’une pièce d’identité est obligatoire à chaque passage. Pour l’obtenir, rendez-vous sur syctom-paris.fr. Les véhicules utilitaires ou de hauteur supérieure à 1,90m sont strictement refusés. 

Les déchets acceptés 
  • Cartons 

  • Gravats 

  • Ferrailles 

  • Verre 

  • Mobilier 

  • Textile 

  • Chaussures 

  • Encombrants déchets 

  • Végétaux 

  • Électroménager 

  • Papiers bois 

Lieux, horaires et contacts 
  • Place de la République, Asnières-sur-Seine 

  • 2ème et 4ème mercredis du mois de 14h à 18h30 

  • Place du Marché des 4 routes, Asnières-sur-Seine 

  • 1er samedi du mois de 14h à 18h30 

Pour tout renseignement, un numéro cristal accessible du lundi au samedi de 8h à 18h est mis à la disposition des particuliers : 0977 43 10 03 (appel non surtaxé). Plus d’informations sur le site syctom-paris 

 

Propreté à Asnières-sur-Seine  

La propreté de la ville est un devoir pour des raisons d’hygiène, pour le cadre de vie quotidien de ses habitants. Pour les Asniérois et leurs élus, elle est aussi une source de fierté auprès des visiteurs. La propreté de l’espace public fait d’Asnières une ville accueillante et conviviale. 

Tags sauvages  

La Ville dispose d’une brigade antigraffitis dédiée à lutter contre ce fléau urbain avec un budget annuel de plus de 100 000 €. 

Pour les bâtiments relevant du domaine privé, il est rappelé qu’il appartient aux propriétaires de procéder au nettoyage et à la remise en état de la zone graffitée. 

Si vous êtes locataire, n’attendez pas pour le signaler à votre propriétaire, bailleur ou syndic de copropriété. 

Si vous êtes propriétaire, sachez que la Ville d’Asnières peut vous aider et enlever gratuitement les graffitis visibles de la voie publique suivant conditions.  

Vous voulez signaler un tag sauvage ? Vous pouvez le faire :  

  • via l’application Net’Asnières (disponible sur AppStore et PlayStore) 

  • compléter le formulaire pour prévenir le service propreté de la ville.  

Vivre avec son chien  

La Mairie d’Asnières a mis en place plusieurs campagnes de sensibilisation ciblées pour permettre aux Asniérois de contribuer à la propreté de leur ville, notamment auprès des propriétaires de chiens ainsi que des scolaires et des personnes âgées. La ville a procédé parallèlement au réaménagement de l’espace public.  

Pour plus de renseignements, contactez la Direction de l’action environnementale au 01 41 11 12 42.  

Les déjections canines sont ensuite ramassées par l’entreprise prestataire de la propreté urbaine. Parallèlement, les maîtres ont également la possibilité de prendre des sacs canins à la Mairie et dans les Mairies annexes. 

La ville d’Asnières compte : 
  • 2 « caniparcs » :  

    • Parc Robinson 
    • Square Leclerc 
  • 34 « canisites »  

  • 39 distributeurs de sacs canins : 

    • Rue Robert Lavergne (face à l’allée Yannick Noah) 
    • Rue Jules Ferry (au niveau du groupe scolaire) 
    • Angle des rues de l’Abbé Glatz et du Ménil 
    • Angle des rues Victor Hugo et du Ménil 
    • Angle des rues Bourdarie Lefure et du Ménil 
    • Angle des rues Trouillet Derel et du Ménil 
    • Angle des rues de l’Alma et Lemaître 
    • Place Aristide Briand (devant La Poste) 
    • Angle des rues Félix Faure et Bapst 
    • Angle des rues du Château et Gallieni 
    • Angle des rues Maurice Pellerin et du Château 
    • Rue Jean-Jacques Rousseau (devant le square Maréchal Joffre) 
    • Rue des Jardins (devant le square Maréchal Joffre) 
    • Angle des rues Pierre Boudou et de la Parfumerie 
    • Angle des rues du Jardin Modèle et Pierre Boudou 
    • Angle du mail Camille du Gast et de la rue Eugénie Eboué 
    • Place Arnaud Beltrame (au niveau du 187 avenue d’Argenteuil) 
    • Rue Michelet (entrée de l’école Michelet) 
    • Angle de la rue André Cayron et du passage des Capucines 
    • Angle des rues du Bac et Henri Say 
    • Angle de l’avenue Solférino et de la rue Magenta 
    • Angle des rues du Bourbonnais et des Tilleuls 
    • Angle des rues Denfert Rochereau et de Strasbourg 
    • Angle des rues des Rethondes et de Lorraine 
    • Rue d’Alsace (entrée de la crèche des Cigognes) 
    • Rue Parmentier (entrée de l’école Flachat) 
    • Rue Benoît Malon (devant la Halle Flachat) 
    • Rue Saint-Augustin (entrée de l’école Simone Veil) 
    • Angle des rues Paul Déroulède et du Bac 
    • Angle des rues de la Station et de Verdun 
    • Angle des rues Pasteur et de la Station 
    • Angle des rues de Bretagne et de la Marne 
    • Angle des rues d’Anjou et de Bretagne 
    • Angle des rues de Nanterre et Baudoin 
    • Angle des rues Louis Vuitton et H.G. Fontaine 
    • Angle des rues de la Marne et Baudoin  

 

Sur le même thême

 

Sur le même thème

Aucune actualité disponible.