NEYMAN Nicolas (059)

Dessin-illustration

Nicolas Neyman a grandi entre les dessins du Petit Nicolas, de Sempé, et la peinture de Paul Colin (La Revue nègre, avec Joséphine Baker), dont sa mère fut l’élève à la fin des années 60. Si Nicolas se souvient avoir toujours dessiné, la révélation fut la découverte d’Edgar Degas et d’Egon Schiele. La forme et la couleur du premier, la liberté du trait et la puissance du second. La force du pastel réside, a priori, dans la couleur. Avec les pastels de Nicolas, elle se trouve donc ailleurs. En ne travaillant quasiment que le noir, il détourne le médium de sa puissance première et, paradoxalement, apporte au pastel force et modernité. Ultime paradoxe : en s’approchant de la photographie, les dessins de Nicolas sont pourtant très éloignés de l’hyperréalisme. En regardant bien ces visages, ces corps, ce sont peut-être avant tout les vides, les blancs du papier, qui nous parlent. Le spectateur, en reconstituant ces manques, ces espaces, peut alors tracer son propre chemin dans le dessin. Et en devenant acteur face à l’œuvre, il lui fait sans doute le plus beau des cadeaux : la faire résonner en lui.

Parallèlement à son travail au pastel, Nicolas a eu l’idée de dessiner sur le journal Le Monde. Intitulée Le Monde de…, cette série (près de trois cents pièces), qui se veut drôle et originale, détourne la pop culture et réactive les souvenirs de chacun.

Nicolas Neyman est né en 1970. Il habite et travaille à Bois-Colombes, au sein de l’Atelier éphémère, la friche artistique de la ville.

Découvrez cet artiste à l’occasion de la manifestation intercommunale “Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes 2021 – PODADA » – samedi 9 et dimanche 10 octobre 2021 de 14h à 19h

La friche

136, rue de l’Abbé-Glatz

92 270 BOIS-COLOMBES

06 17 99 30 33

nicolasneyman@free.fr

www.instagram.com/nicolasneyman